top of page
Rechercher

Les groupes Mastermind

Dernière mise à jour : 20 juil. 2023

Un outil collectif d’accompagnement individuel pour développer son activité


Un groupe de Mastermind est une communauté de pairs (en moyenne 7 personnes) qui se rassemble régulièrement pour s'entraider sur leurs projets, sur leurs business...


Les membres d’un Mastermind travaillent ensemble sur un but commun. Chacun vient avec un objectif à atteindre et s’engage à entrer dans l’action.


Histoire :

Le Mastermind a été créé par Napoléon Hill (1883 – 1970), auteur du célèbre Best-Seller « Think & Grow Rich » datant de 1937 et vendu en 30 millions d’exemplaires partout dans le monde. Hill a consacré plus de 25 ans de sa vie à interviewer plus de 500 milliardaires américains sur les clefs de leurs succès. Il décrit le Mastermind comme étant « la coordination des connaissances et des efforts de deux ou plusieurs personnes qui travaillent dans un but commun dans un esprit d’harmonie ».


Témoignage de participants :

« Ce n’est ni un groupe de soutien, ni un groupe de networking, ni un groupe de discussions ».

« C’est un espace ou vous pouvez régulièrement faire un bilan, recevoir de nouvelles idées, suggestions, opportunités ».

« Le Mastermind, c’est une vraie opportunité d’être confronté dans un cadre bienveillant et non complaisant par une diversité de pairs ».


A qui s’adresse un Mastermind ?

Un groupe Mastermind s’adressait initialement à toutes les personnes qui se considéraient comme entreprenantes. A première vue, ce sont donc principalement des chefs d’entreprise, start-uppers, intrapreneurs ou dirigeants de centres de profits de toutes tailles souhaitant se développer rapidement. La cible s’est aujourd’hui élargie. Un mastermind pourrait aujourd’hui se dérouler avec des étudiants, des leaders d’opinions, des demandeurs d’emploi souhaitant accélérer la réussite de leur projet.


Ce qui distingue les groupes Mastermind d’autres formes d’accompagnement en intelligence collective


L’investissement proactif des participants est primordial dans la démarche :

L’engagement responsable et réciproque requit pour le bon fonctionnement d’un groupe Mastermind le distinct très probablement d’autres formes d’accompagnement en intelligence collective. Une fois accepté dans un groupe le participant, dit Mastermindien, s’engage à agir d’abord pour lui-même, mais aussi vis-à-vis des autres membres du groupe. Chacun s’engage à faire tout ce qui est dans la mesure de ses capacités pour que les autres membres réussissent et atteignent leurs objectifs : son temps, son réseau, ses compétences.

« Ce qui rend le groupe Mastermind unique c’est l’engagement presque chevaleresque de chacun au service de la réussite des autres. S’il arrive quelque chose à l’un des membres du groupe, vous vous sentez responsable de faire quelque chose pour aider, bien au-delà de ce que vous feriez pour quelqu’un avec qui vous avez juste vécu une formation par exemple. Il y a un esprit fraternel dans un Mastermind ! Vous vous sentez très proche des autres participants. C’est vraiment bon à vivre. »1


Une méthode tournée vers l’action

Le Mastermind exploite au maximum l’apprentissage par l’expérience au service du groupe. Le cœur du Mastermind consiste à encourager les participants à passer à l’action, avec les nouveaux « matériaux » obtenus lors des séances. Les participants ne viennent pas pour en savoir plus mais pour agir plus. Le rôle du facilitateur est ici un rôle de coach dans l’action : Il réoriente les questions du pourquoi au comment et peut confronter les participants quand les sessions ne sont pas suivies d’effets.

Exemples de problématiques pouvant être abordées : Comment puis-je proposer des produits qui soient en phase avec ma mailing list, comment puis-je me définir quand je me présente avec mes différentes casquettes, ou encore ai-je vraiment besoin d'un site web pour me faire connaître).

Une charte, un contrat de départ est signé lors de la création d’un Mastermind, qui peut commencer avec deux personnes partageant un objectif commun. L’alignement des objectifs et la création d’un état d’esprit propice à l’intelligence collective représente bien entendu les gages de réussite d’un groupe Mastermind.

« Si vous n’affinez pas l’harmonie dans votre alliance Mastermind, ce n’est pas un Mastermind, c’est juste de la coopération ou de l’effort coordonné. » Andrew Carnegie.

Fonctionnement

Souvent créé à l’initiative d’un facilitateur, qui aura préalablement regroupé entre deux et sept participants volontaires (parfois plus en fonction du fonctionnement de chaque groupe) partageant des caractéristiques et un objectif commun sur des métiers non-concurrentiels, les groupes de Mastermind se réunissent à intervalles réguliers soit en face à face soit en visioconférences.

Dès la création le groupe fixe les fondations d’un édifice relationnel durable : « La qualité de champ que vous créez dès les premières minutes conditionnement pour beaucoup la réussite du projet »*.


Pour créer l’esprit maître du Mastermind Napoléon Hill donne trois conditions :

  • Harmonie entre les membres

  • Intention commune

  • Intention positive

A chaque rencontre, un ou plusieurs Mastermindien passent sur le siège chaud, Hot Seat également rebaptisé Love Seat par R. Dilts.

Le présent diagramme retrace les différentes étapes d’une séance de « passage au gril », sur le siège chaud. Les séances peuvent être enregistrées.


* Les Core Leadership Circles suggèrent de définir la vision du groupe à sa création : Que voulez-vous voir arriver dans ce groupe ?



Nous allons tenter de décrire chaque étape du processus en nous inspirant des pratiques de différents facilitateurs de groupes Mastermind :


Etape introductive : LA CREATION D’UN ETAT GENERATIF

Dans un groupe de Mastermind nous mettons de l’énergie à éveiller quatre capacités essentielles complémentaires à l’intelligence cognitive :

  • Intelligence émotionnelle

  • Intelligence corporelle

  • Intelligence relationnelle ou systémique

  • Et la capacité à contenir toutes ces intelligences dans le contenant qu’est l’espace temps du Mastermind, une forme de conscience collective.

Quand les intelligences multiples sont éveillées, et c’est le travail du facilitateur d’y contribuer, le groupe va pouvoir faire l’expérience de ce que l’on appelle un état génératif. C’est un état ou chacun est profondément lui-même et en même temps plus que lui-même. Pour un groupe cet état produit des résultats créatifs au-delà des capacités de ses membres pris individuellement.

Dans son ouvrage R. Sucess Factor Modeling 2, Generative Collaboration, Releasing the creative power of Collective Intelligence, 2016, self published, Robert Dilts propose l’acronyme C.O.A.C.H. : Centré, ouvert, Attentif, Connecté et en Hospitalité pour instaurer l’état génératif du groupe.

Le facilitateur doit s’assurer que tous les Mastermindiens soient dans un état C.O.A.C.H. et éviter que le groupe passe dans un état non génératif appelé C.R.A.S.H. (Contradiction, Réactivité, Analyse, Séparation, Heurté, Haine - Acronyme proposé par Ibid).

Voici une liste non-exhaustive des conditions complémentaires introductives suggérée :

  • Bienveillance sans complaisance ; des feedbacks respectueux qui questionnent le projet, pas le Mastermindien.

  • Respect de confidentialité s’il s’agit d’une séance interentreprises

  • Quelques règles de style pour le bon déroulé de l’exercice :

  • Parole brève

  • Parole partagée de manière équitable

  • Tous au service du Mastermindien qui passe sur le siège chaud

  • Oser affirmer avec force ce qui est important

  • Admettre que l’on ne sait pas ou qu’aucune idée n’émerge

  • Rester authentique



ETAPE 1 : PRESENTATION - 10 Min

Le passage sur le siège chaud (hot seat en anglais, love seat pour Robert Dilts), dure dix minutes. Le Mastermindien présente de manière synthétique et descendante sa situation, sa stratégie et sa problématique. Le facilitateur et quelques participants pourront poser quelques questions de clarification pour préciser la problématique. Pas de débat à ce stade.

La demande au groupe peut être préparée en amont entre le facilitateur et le mastemindien. Voici une proposition de trame de préparation :

  • Ma situation

  • Ce que je veux faire ou réaliser

  • Ce que j’ai déjà fait ou essayé

  • Ce qui me pose des difficultés

  • Ce dont j’ai besoin

  • Ce que j’attends des autres mastermindiens ?

Lors du passage au gril le mastermindien devra faire preuve de synthèse lors de la présentation et d’humilité pour accueillir les différents feedbacks. Il devra se mettre dans une posture d’apprenant et passer de postures hautes à basses en fonction des séquences de la séance.

ETAPE 2 : PARTAGE DES RESSENTIS – 10 Min

Pendant 10 min le facilitateur propose un tour de table, un par un, réalisé de manière aléatoire, sur le ressenti de la présentation : quelles sensations, images, vibrations ? Energie, impact, perceptions, émotions ? Quel effet sur le corps ?

Le Mastermindien prend note en essayant de ne pas interpréter, il reçoit.

Le facilitateur s’assure que les apports sont bien de l’ordre des ressentis et que les suggestions sur la problématique ne soient pas encore abordées.


ETAPE 3 : FEEDBACK - 5 min

Le Mastermindien donne son ressenti suite à ces premiers feedback émotionnels : suis-je étonné, touché ? Quelles émotions ont généré des réactions, est-ce que je me sens encouragé ? Des zones d’ombres ? De nouvelles perspectives ?


ETAPE 4 : QUESTIONNEMENT - 10 Min

Il s’agit d’une phase d’échange créatif ou de manière aléatoire chaque participant pose des questions stratégiques ou secondaires, originales, logiques ou saugrenues, décalées ou évidentes. Chacun rebondit s’il le souhaite sur la question de l’autre.

Le Mastermindien écoute et continue à prendre des notes. Il emmagasine sans répondre et peut enregistrer ce qui lui est dit si le groupe en est d’accord.

Le facilitateur régule le groupe : respect du temps, bonne répartition de la parole ; s’assure qu’il n’y ait pas de débats ; contribue à la création d’un climat favorisant le foisonnement et la qualité des questions.


ETAPE 5 : FEEDBACK – 5 Min

Le Mastermindien reprend la parole. Pendant 5 minutes il exprime de nouveau son ressenti sur les interrogations du groupe. Ont-elles permis d’ouvrir de nouvelles portes, est-il plongé dans des doutes encore plus profonds ? A l’inverse, les questions le conforte-t-il dans ses propres interrogations ? Des avancées ? Qu’est-ce que cela a fait bouger en lui ?

Le facilitateur s’assure que les retours sont orientés vers la problématique, et non pas vers la personne. Il peut également interroger le Mastermindien en début de séance si cette dernière n’a pas été préparée en amont et s’assurer que les ceintures de sécurité soient mises ! Sur le grill, il doit être préparé à donner et imposer ses limites. Vous souhaitez être secoué ou ménagé ?

Le facilitateur peut également jouer ce rôle lorsqu’il sent que les feedbacks sont allés trop loin. Il incitera à dire lorsqu’on est blessé, que « ça va trop loin »… Au groupe ensuite de ressentir et accueillir pour réajuster ses questionnements. Pour rappel, l’efficacité d’un Mastermind dépend de la qualité des relations entre ses membres. L’écoute et l’accueil des émotions de chacun sont partie intégrante d’une relation de qualité.

La « météo du jour tête-cœur-corps » peut être un outil très utile pour prendre le poult du groupe et déceler les éventuelles fragilités ou à l’inverse les force vives de la séance.


ETAPE 6 : PASSAGE A L’ACTION - 10 Min

Guidé par le facilitateur chacun prend la parole et répond à la question « Si j’étais à ta place voici les trois actions que je ferai en priorité ». Chacun aura la liberté de compléter par une 4ème suggestion si elle venait lors du tour de table ou si inspiré par l’intervention d’un autre membre du groupe.

Le Mastermindien prend des notes et reste silencieux.

Le facilitateur assure une bonne répartition de la parole et contribue à la création d’un climat favorisant la qualité des suggestions. Il peut confronter et pousser à ce que les actions proposées soient concrètes.


ETAPE 7 : ENGAGEMENT – 10 min

Le Mastermindien s’exprime sur les actions proposées. Il partage ce qu’il souhaite expérimenter et mettre en place rapidement, sur futurs engagements et initiatives et remercie chaleureusement le groupe.


ETAPE DE CLOTURE : 5 min

Chacun exprime son ressenti et ce qu’il a appris de l’expérience de l’autre pendant la séance.


Témoignages tirés de l’ouvrage Les groupes Mastermind accélérateurs de réussite – édition Gereso – P. 85

« En moins d’une heure, j’ai accumulé une matière première énorme pour mon business, 167 pages de notes, des enregistrements à réécouter, un plan d’action à mettre en œuvre… Je sais que lors de notre prochaine réunion, mes alliés voudront que je leur raconte ce qui s’est passé suite à leurs conseils. Ce soutien m’aide à m’avancer et à me rapprocher de ma cohérence… »

« Je suis comme saoulé de feedbacks je n’en reviens pas de l’impact profond que je ressens après l’exercice. Je suis crevé ! »



Comment se passent les séances suivantes ?

Lors de la séance suivante, le Masterminder étant passé sur le siège chaud sera questionné sur ses mises en œuvre, les résultats produits et éventuellement ce qui est encore nécessaire pour agir plus efficacement. Dans un Mastermind, l’erreur et les échecs sont mieux tolérés que l’inaction et la procrastination.

Il va arriver que de nouveaux arrivants rejoignent le groupe sans avoir vécu l’événement fondateur. Il convient donc de rappeler systématiquement l’esprit qui gouverne cette expérience et de prévoir une place spécifique pour que les nouveaux arrivants puissent se présenter.


Payant ou gratuit ?

Les groupes Mastermind professionnels proposés sont aujourd’hui plutôt payants.

Les membres ont une démarche affirmée : ils paient pour venir à chaque séance (cela marcherait-il autant si c'était gratuit ? Beaucoup sont convaincus que non...) donc ils veulent des résultats, en tout cas des clés pour dénouer les problématiques diverses et variées mais toujours précises – Témoignage d’Emmanuelle Jappert - https://www.emmanuellejappert.com/jai-teste-un-mastermind/

La tarif varie d’un facilitateur à l’autre et en fonction des participants.


Variantes :

  • Dans le format les groupes Mastermind peuvent se réunir à interval régulier – généralement une fois par mois pendant au moins 6 mois avec des séances intermédiaires en visioconférences. Il est possible de condenser l’expérience en organisation une semaine de Mastermind « au vert ».

  • L’ouvrage Les groupes Mastermind accélérateurs de réussite (p.89) propose une version plus musclée en 30 min appelée Johnny Bombing pour un groupe qui se connaît bien et aguerrit aux règles de l’intelligence collective, en particulier à la règle infaillible de la bienveillance sans complaisance.



Les bénéfices d’un Mastermind :

  • Tester ses idées auprès d'un panel de professionnels

  • Diversifier les pistes d'action grâce aux échanges avec des pairs

  • Encourager la pollinisation des idées et des pratiques

  • Renforcer sa confiance dans sa prise de décision

  • Sensibiliser aux objectifs et contraintes des autres

  • Développer la solidarité et l'empathie à travers l'organisation

  • Promouvoir l'authenticité et la confiance

  • Favoriser l'émergence de communautés professionnelles de pairs


Comment évaluer la valeur ajoutée d’un groupe Mastermind :

Noter ces questions de 1 à 9, 1 étant pas du tout et 9 étant la valeur maximale :

  • Grâce à ma participation à ce groupe je deviens de plus en plus celui que j’ai envie d’être (enjeu identitaire : Des leaders/entrepreneurs se retrouvent entre eux)

  • Grâce à ma participation à ce groupe, j’ai des réponses concrètes à mes interrogations (enjeu opérationnel : Trouver des réponses concrètes à des problématiques, innover)

  • Grâce à ma participation à ce groupe, je fais progresser mon business (enjeu économique: faire progresser mon business, faire une percée dans son domaine d’activité)

  • Grâce à ma participation à ce groupe, je trouve du plaisir à apprendre de nouvelles choses (enjeu épistémique : Prendre du plaisir à apprendre et progresser)

  • J’ai plaisir à participer à ce groupe (enjeu socio-affectif : trouver du soutien de haut niveau tout en étant dans un contexte apprenant).


Sources :

Une grande partie des contenus de cette séquence provient de l’excellent ouvrage « Les groupes Mastermind accélérateurs de réussite – Edition GERESO - de Eric Baudet, Céline Baysselier, Olivier Christol, Christophe Genre-Jazelet, Nadia Grandclement, Catherine Pena, Laurent de Rauglaudre, Jean-François Thiriet. Merci aux auteurs pour la qualité de leur travail collectif.

Se former en France : https://mastermind-business-academy.thinkific.com/

Réussites business US : https://www.becomeablogger.com/25803/use-mastermind-groups-transform-business/

Emmanuelle Jappert - https://www.emmanuellejappert.com/jai-teste-un-mastermind/

Témoignage facilitateur – Yvane Piolet – Yvane Piolet - www.crealoop.fr


Ce contenu a été réalisé par la dream team i-We.

N'hésitez-pas à nous contacter : iwe@i-we.fr

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page