top of page
Rechercher

Les 4 piliers de l'apprentissage par Stanislas Dehaene


En entreprise et pour faire face au monde en pleine mutation, nous devons apprendre à désapprendre pour apprendre autrement. La capacité d'apprentissage devient un élément clef pour réussir ses transformations individuelles ou collectives. Les change makers de l'écosystème i-We aiment parler du développement de l'agilité comportementale.


Professeur au collège de France, Stanislas Dehaene, nous transmets le résultat de ses recherches :


Les 4 piliers de l'apprentissage :

  • Apprendre à être attentif

Le cerveau module ce que nous choisissons de laisser rentrer dans notre système cérébral. Sans attention il n'y a pas de traitement profond des informations dans le cerveau.

  • L'engagement actif des apprenants

Le cerveau ne peut pas être simplement passif. Il doit fourmiller d'hypothèses qu'il va ensuite sélectionner.

  • Faire des erreurs pour confronter ses propres modèles mentaux

Le cerveau doit confrontrer ses propres modèles mentaux au monde extérieur. Il fonctionne en effet généralement de la manière suivante:

  1. Le cerveau fait des prédictions pour anticiper le monde extérieur. Ces prédictions peuvent être faussées.

  2. En comparant ses prédictions à la réalisé il peut identifier les différence et réajuster l'information, la connaissance.

On ne peut pas apprendre sans faire d'erreurs. Mais on ne peut pas apprendre sans prendre en compte les corrections, les feedbacks, reçues en retour.

  • L'ancrage

La consolidation passe essentiellement par la répétition de l'apprentissage jour après jour et par le sommeil.


Pour aller plus loin:



L'apprentissage nous permet de développer notre plasticité cérébrale


Stanislas Dehaene nous explique en 17 min les atouts de l'apprentissage pour améliorer les capacités de notre cerveau.


Ce contenu a été réalisé par la dream team i-We.


N'hésitez-pas à nous contacter : iwe@i-we.fr



25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page